Advitam Eternam
Visitez notre nouveau forum au: http://advitameternam.forum-officiel.com/


Grandeur Nature
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Attention attention ! Le forum d'advitam Eternam déménage d'adresse ! Venez-vous enregistrer sur le nouveau forum par cette adresse : http://advitameternam.forum-officiel.com/ L'ancien forum sera bientôt supprimé.

Partagez | 
 

 Synopsis pour le premier GN du 17 et 18 mai 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azur le Sylvestre
Vénérable
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 20/04/2012

MessageSujet: Synopsis pour le premier GN du 17 et 18 mai 2014    Mer 20 Aoû 2014 - 15:41

La Saison des Pleines Lunes
 
 
Lune de Miel
 
 
     C’était un jour de pluie torrentielle. Cinq douzaines d’immortels répondirent à l’appel de Renard et se présentèrent au banquet. Parmi eux on pouvait reconnaitre Araknor, Abigaël et Azur. La nourriture était abondante, arrosée de sève d’érable bouillie. La Guilde des Marchands accueillait ses invités et Renard discutait avec eux des problématiques rencontrées pour trouver des solutions. À un moment, tout devint flou pour toutes les personnes présentes. Elles s’affaiblirent, mais en fait elles comprirent, pour l’avoir déjà vécu, qu’elles étaient victimes d’un pouvoir temporel des innomables ! La scène se déroula si rapidement qu’aucun n’eut le temps de réagir. Un maître innomable apparut vêtu tel le vénérable Korvak, puis s’approcha d’Araknor et d’Abigaël en compagnie d’innomables exécutant une danse étrange. Les vénérables devinrent à leur tour des maîtres innomables, sauf Azur inaffecté, mais impassible. Le fléau s’empara des lieux et englobait les gens, s’abreuvant de leurs pouvoirs. Lorsque la mort devenait l’évidence, même la fin pour un immortel, l’échec était total…
 
     …Un son sourd et soudain fut entendu. Un nuage de fumée se répandit dans la salle. Des silhouettes se déplacèrent rapidement à travers le brouillard. Les innomables se retournèrent vers elles qui ne semblaient pas être affectés par leurs pouvoirs. Ils s’agissaient des invités surprises, des visiteurs, des hommes-insectes, principalement des abeilles. Ceux-ci déployèrent un arsenal d’armes spéciales, fabriquées de métal, mais projetant des rayons d’une lumière brillante et dorée. Ils ‘aspirèrent’ les innomables en alignant les rayons sur eux. Lorsqu’ils en eurent fini avec le dernier ennemi, le sortilège temporel s’estompa et les immortels en furent libérés. Dépouillés de leurs pouvoirs et affaiblis, ils se levèrent et entourèrent avec joie ces visiteurs hors du commun. Ceux-ci racontèrent qu’ils voyageaient à bord d’un bateau qui navigue dans le ciel, d’un Arbre-Monde à un autre. Ils ont pu établir une carte de leur monde si vaste de notre point-de-vue…
 
     …Après quelques discussions, ils devinrent nerveux et annoncèrent leur départ imminent. L’endroit devint silencieux pendant quelques moments, les regards perdus dans les réflexions. Des cris à l’arrière de la salle retentirent subitement. La majorité des invités se précipitèrent à l’extérieur. Une ombre tapie dans la pénombre s’approcha lentement des invités. Ceux-ci furent étonnés de rencontrer un homme-oiseau, grand et majestueux, aux plumages du condor. Il s’adressa à la foule d’un ton solennel. Il expliquait qu’il était né d’un peuple voyageur des Mondes. Le but de leur présence est de pourchasser et éliminer les destructeurs de Mondes. Il tenta de convaincre les gens de se méfier des hommes-insectes. Il se tut, puis déploya ses ailes et se mit à les agiter de haut en bas. Il s’éleva dans les airs après quelques battements d’ailes, il s’envola et disparut rapidement de l’horizon…
 
     …Les semaines suivantes, les hommes-insectes s’engagèrent intensément contre les innomables partout là où on pouvait les trouver. Les jours passaient et le fléau régressait jusqu’à ce qu’il semblât disparu. Plusieurs immortels étaient fortement intrigués par les artéfacts des visiteurs et tentaient d’en savoir plus, mais sans succès. Un jour, les Abeilles allèrent rencontrer Renard pour lui expliquer qu’ils n’avaient plus ‘d’essence’ pour alimenter leurs armes. Ils rajoutèrent qu’ils fabriquaient cette essence à partir du pollen d’une plante unique à leur monde. Ils n’ont plus de réserves et cela pourrait s’avérer fâcheux. Pendant ce temps, les hommes-oiseaux poursuivirent les parasités et dénichèrent les larves. Ils s’en nourrissaient sans en être affectés, comme d’une simple nourriture. Le fléau des sans formes perdait du terrain, jusqu’à ce qu’ils ne soient plus aperçut. Heureusement car les hommes-oiseaux étaient affaiblis, bien trop ‘bourrés’, incapables d’en faire d’avantage. Ils prirent ce temps de repos pour lancer un second avertissement aux survivants. Les hommes-insectes sont de vils ravageurs de lieux selon eux. Ils l’auraient déjà fait dans le passé, ils pourraient donc le refaire. À ces paroles, les hommes-insectes répliquèrent que les hommes-oiseaux sont des pourfendeurs de liberté encagés de droiture…
 
     …Des rumeurs circulaient à l’effet que la disparition des fléaux laissait entrevoir de nouvelles sources de pouvoir. Pour être plus précis, des objets luminescents d’auras magiques apparaissait en différents lieux. Des personnes tentèrent de s’emparer, mais ils en furent incapables. Un vieux sage de village affirmait avoir entretenu des relations avec les elfes du Cercle d’Or. Avant leur dernier départ, il y a un peu plus d’un an, ils auraient fabriqué des reliques de pouvoir sous la demande spéciale de Vinum à partir de ses visions. Ils les auraient ensuite dissimulés de la vue de tous les êtres d’Advitam Eternam, peuples mortels, immortels, ainsi que les fléaux. Ces objets de pouvoir étaient dédiés à des peuples futurs qui auraient compris comment se défendre contre les fléaux. Maintenant que les événements se déroulent différemment de leurs prédictions, le voile se dissipe peu à peu sur cet héritage…
 
     …Les mortels qui avaient survécu osèrent enfin sortir de leurs caches suite aux nouvelles concernant le ‘ménage du printemps’ des visiteurs. Ils purent constater l’ampleur des dégâts et se mirent à l’ouvrage malgré les difficultés. Pour une première fois depuis longtemps, les gens pouvaient vivre normalement sans craindre les fléaux. Rapidement, les hameaux se multiplièrent et des festivités furent organisées en l’honneur des étrangers. Dans le village de ‘Forêt-sombre’ en particulier, un joueur de flûte et un cracheur de feu amusèrent des enfants ravis d’un spectacle racontant les dernières histoires héroïques. En retrait, une diseuse de bonne aventure annonçait l’avenir à de jeunes amoureux bienheureux. Au marché une herboriste préparait des concoctions pour un vieux capitaine ivre. Autant de scènes de vie quotidienne démontrant que les mœurs reprenaient leur cour normal…
 
     …Les fléaux des innomables et des informes ne se manifestaient plus. Les visiteurs les avaient repoussés et terrassés efficacement. Allaient-ils un jour revenir ? Qui sont ces héros étrangers et d’où viennent-ils ? Dans le cœur des mortels, ces questions étaient de peu d’importances. Ils louangèrent sans cesses leurs nouveaux sauveurs ! 

_________________
La sagesse des elfes est la lumière des peuples !
Revenir en haut Aller en bas
 
Synopsis pour le premier GN du 17 et 18 mai 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers le premier badge! Une route pleine d'espoir!
» Pour mon premier Rp ici.
» Je n'ai pas trouvé de titre pour ce premier topic . . .
» Demande pour un premier RP
» Un sacré merdier pour un premier RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advitam Eternam :: Activité Médiévale :: Histoires :: Archives-
Sauter vers: